Image Alt
NEWS

Antoine Doquin

SPA-FRANCORCHAMPS: FIRST DOUBLE FOR COOL RACING IN THE MICHELIN LE MANS CUP

Après deux pole positions qui n’ont pas été converties en victoires lors des deux premières manches de la saison, la Ligier n°37 d’Antoine Doquin et Josh Skelton (Cool Racing) a atteint la plus haute marche du podium de la Michelin Le Mans Cup.

Le jeune duo franco-britannique (âge cumulé : 36 ans) a dominé la course dès son départ. Skelton a franchi la ligne d’arrivée avec 34 secondes d’avance sur son compagnon d’écurie Matt Bell (Ligier-Nissan Cool Racing n°69), lui-même suivi à cinq secondes de la Duqueine n°11 de Leonard Weiss (WTM Powered by Phoenix).

La course s’est élancée plus tard que prévu, et avec la perspective d’un « couvre-feu » à 18h00, il était probable que la course soit abrégée. Au premier virage, la Ligier n°5 d’Hamza Owega (Phoenix Racing), partie de la pole position, et la Duqueine n°11 de Thorsten Krantz (WTM Powered by Phoenix) sont à la lutte pour la tête de course. Doquin en profite pour s’installer au commandement pour le premier passage à l’Eau Rouge. La Duqueine n°11 est alors deuxième et la Ligier n°5 troisième.

Le cœur du peloton est particulièrement agité, plusieurs voitures se touchant à La Source : les Ligier n°32 (United Autosports), 30 (Frikadelli Racing Team) et 77 (Team Thor) perdent toutes des positions. Une autre Ligier, la n°32 de Daniel Schneider, part en tête-à-queue au cours de ce même premier tour.

En tête, la Duqueine n°66 d’Alexander Mattschull (Rinaldi Racing) est en pleine remontée et double au cinquième tour la Ligier n°5 pour le gain de la troisième position.

Doquin prend ses distances sur ses poursuivants et compte au dixième tour 5’’3 secondes d’avance devant la Duqueine n°11, au volant de laquelle Alexander Mattschull repousse les assauts d’Hamza Owega.

Après 50 minutes de course, une neutralisation Full Course Yellow est instaurée pour dégager la Duqueine n°18 de l’Australien Andres Latorre (Muehlner Motorsport), encastré dans les barrières du virage 13 après avoir traversé la piste. Le timing de la course permet aux leaders d’effectuer leur premier arrêt au stand obligatoire et de reprendre la piste avec au volant les deuxièmes pilotes des équipages. Après six minutes de neutralisation, le drapeau vert relance la course.

Au 24e tour, un contact entre la Ligier n°12 de Donar Munding (Black Falcon) et la Duqueine n°20 d’Alex Mortimer (Grainmarket Racing) à l’attaque du Raidillon envoie les deux voitures hors piste dans cette portion rapide, heureusement sans heurter les barrières. Mortimer se voit par la suite pénalisé d’un drive-through (passage obligatoire à vitesse réduite par la voie des stands) pour avoir provoqué cet incident.

La Ligier n°32 de United Autosports fait une excursion dans le gravier après un contact avec la Duqueine n°66. Meyrick ne peut s’extraire du gravier, ce qui provoque un nouveau Full Course Yellow. Nicolas Varrone écope d’un drive-through pour cet incident, que l’Argentin effectue après que la Ligier n°69 de Matt Bell l’ait doublé pour le gain de la troisième place.

Au drapeau vert, Bell est à 15 secondes de la Duqueine n°11, qui occupe la deuxième place avec à son volant Leonard Weiss. Le Britannique réduit l’écart et signe au 31e passage le meilleur tour en course.

La Ligier n°16 de Sacha Lehmann (Team Virage) est victime au début de ce tour de l’affaissement de sa suspension arrière, qui l’oblige à couvrir les 7 kilomètres du circuit pour rentrer au stand, alors que de la fumée s’échappe de son train arrière. Le pilote français ne parvient à rejoindre son stand que pour se rendre compte qu’il doit abandonner.

Josh Skelton compte 30 secondes d’avance sur l’Allemand Leonard Weiss, qui voit l’écart sur Matt Bell se réduire de manière inquiétante. A 20 minutes du drapeau à damier, les deux voitures sont côte à côte à La Source pour la descente vers l’Eau Rouge. Aucun des deux pilotes ne semble vouloir lever le pied, mais Weiss cède face à Bell, qui s’installe en deuxième position.

Les derniers arrêts au stand interviennent à 18 minutes de l’arrivée, et les leaders stoppent cinq minutes plus tard. Une fois ces arrêts achevés, le panneau du dernier tour est présenté et le drapeau à damier déclare la Ligier n°37 de Cool Racing vainqueur de cette course Michelin Le Mans Cup 2021 disputée à Spa-Francorchamps.

La Ligier n°69 et la Duqueine n°11 s’adjugent les deux autres marches du podium. Partis de la pole position, Hamza Owega et Finn Gehrsitz terminent quatrièmes, à 1’’6 seconde du top 3. Les leaders du classement général Colin Noble et Tony Wells sont cinquièmes au volant de la Ligier n°17 de Nielsen Racing. Avant la dernière manche de la saison à Portimão (Portugal), ils portent leur avance à 11 points sur la Duqueine n°66 de Rinaldi Racing, sixième en Belgique.

ANTOINE DOQUIN 

| 🇫🇷 racing driver
| MLMC LMP3 • @coolracing